user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

src.adapt.960.high.Haiti_DR.1399313847983.jpg

 

 

Entre janvier et juin de l’année 2017, la ville de Belladère a accueilli un effectif de 6229 personnes déportées de la république voisine, selon des chiffres du Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), publiés ce lundi.

 

 

L’ONG signale que sur cette période un total de 30 000 ressortissants haïtiens a été rapatrié au niveau de trois des quatre points frontaliers officiels d'Haïti et de la République Dominicaine.

 

La ville que rêvait transformer et moderniser, le président Estimé, Belladère, a la plus grosse part des refoulés sans grand moyen de réception.

 

 

Souvent malmenés au cours des opérations de rapatriements, 90% des frères et sœurs haïtiens vivant cette pénible situation sont âgés entre 18 et 49 ans, a fait remarquer le GARR.

 

 

Par ce chiffre, « mon pays que voici », messieurs et dames !