user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

Screenshot (21).jpg

Ce jeudi à la tribune des Nations-Unies, le président haïtien, Jovenel Moise, était plus que clair en ce qui concerne sa ferme volonté de redoter Haïti d’une force militaire avec le départ de la MINUSTAH.

La nouvelle armée sera construite par étape et aura 3 unités pour 3 principales missions, a fait savoir Monsieur Moise à ses homologues de la 72ème session ordinaire de l’Assemblée Générale de l’ONU : Une unité de Génie pour contribuer aux grands travaux d’infrastructure et intervenir après les catastrophes naturelles, une unité d’aviation pour former des jeunes en réparation et pilotage d’appareils volants, et une unité de santé spécialisée dans les soins post-catastrophes.

Le chef de l’Etat avance 2 éléments pour expliquer qu’Haïti a besoin de sa propre force de défense : d’une part, les 13 années de la MINUSTAH et, d’autre part, les assistances continues des pays amis au peuple haïtien après chaque catastrophe.

La Défense que projette Jovenel est strictement civile même s’il a introduit son discours par une conscience de la dangerosité de certains conflits interétatique et intraétatique dans le monde.