user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

ing.jpg

 

Le directeur départemental de la Grand ’Anse du Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC), Wedly Felps St-Jean, a commandité pour 100 milles gourdes l’assassinat de son épouse, Marie Thérèse Delino. C’est ce qu’a révélé, ce mercredi, les premiers éléments d’une enquête policière.

 Monsieur St-Jean, jeune ingénieur formé à Cuba, a été appréhendé par les forces de l’ordre ce 7 juillet à Jérémie.

Le péché mortel de sa femme Marie Thérèse, à ses yeux, fut le rejet de ses demandes en divorcer. Il avait la ferme volonté d'aller se vouer librement à une autre femme, enceinte de lui, dit le porte-parole adjoint de la PNH.

Selon les aveux de ses principaux complices déjà appréhendés, Venel Tanis et Robert Louis, c’est à Cité-Soleil, près de l’usine E-power, le 1er juillet que le forfait a été commis, explique l’inspecteur Gary Desrosiers.

S'il faut croire les suspects, Marie Thérèse Delino, a rendu l’âme, après un temps de séquestration, de deux balles dans la tête à 40 ans.