user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

 

Les policiers dans ce département sont des couche-tôt, critique Justice et Paix par la voix de sa représentante Wilna Jean Philippe.

Elle argument qu’entre février et juin de cette année son organisation a enregistré 15 personnes tuées à coup de machettes et d'autres armes blanches,  3 meurtres par des balles et 7 cas de tentatives d’assassinats.

Madame Jean Philippe signale que, contrairement aux policiers, dans certaines villes, les habitants n’ont le pas sommeil tranquille à cause des opérations malveillantes de gangs lourdement armés.

Face à cette situation, La Commission Justice et Paix, branche diocèse Anse à Veau/Miragoâne, dit constater l'établissement du règne de  la justice populaire dans certaines villes les Nippes. Des lieux 

De l’avis de la représentante de l’organisation des droits humains, dans ces lieux, se protéger et se servir sont des actes de survie.

 

 

Leblanc Jean Edy/Haitiz-News