user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

edi-3.jpg

 VIDEO: Click Photo

 

Quelle Force Militaire pour Haïti ? Cette question a toute sa légitimité dans le contexte actuelle de la globalisation où la défense collective s’affirme de plus en plus face aux caractères multidimensionnels des menaces. Mais pour l’ambassadeur suisse en Haïti, Jean-Luc Virchaux, il revient aux dirigeants haïtiens de répondre à cette question. C’est un acte souverain ! exclame le diplomate. Il ne souhaite que du meilleur pour le peuple haïtien dans cette démarche.

Dans son pays, le modèle est assez unique au monde. La suisse ne dispose pas d’une armée de métier. Depuis la nuit des temps, le pays a opté pour une armée milice où tous les citoyens de 20 à 32 ans sont régulièrement entrainés et équipés militairement.

Le mot milice fait très peur en Haïti, reconnait monsieur Virchaux. Mais pas en Suisse. Ce, grâce à une organisation et une stabilité bien enracinées.

Malgré son allure non conventionnelle, l’armée suisse est mobilisable en moins de 24 heures.

Trop fragile pour Haiti, non?