user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

WhatsApp Image 2017-09-12 at 15.32.57.jpeg

Contre le vote du budget 2017-2018, des milliers de citoyens ont protesté violemment ce mardi à Port-au-Prince. Jets de pierres et pneus enflammés constituaient l’essentiel du décor et au passage plusieurs victimes dont le leader du mouvement ACAO, Dr Junot Felix.

Selon ses témoignages, les manifestants étaient très menaçants à Delmas. « Alors que j’étais au volant de mon véhicule, ils ont cassé ses vitres à coup de pierre », explique-t-il chez Haitiz-News. Dans d’autres points, comme au centre ville, les casses étaient encore plus sévères. Au Bois-Verna, Les locaux du Cabinet d’avocat Aviol Fleurant, actuelle ministre de la planification et de la coopération externe, ont été attaqué sans merci.

La peur était débordante dans les rues Port-au-Princiennes en cette mi-journée,. Les protestateurs, venant majoritairement des milieux les plus défavorisés, jurent d’augmenter au jour le jour le niveau de cette mobilisation tant que l’administration Moise-Lafontant ne rétracte pas sur sa loi de finances qui fait passer la valse des taxes de 3 à 1000 temps sans considérer la dégénérescence accélérée du pouvoir d’achat de la population.