user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

13006627_10208504185858001_7522556296096353006_n.jpg

 

« Je n’ai jamais eu si peur dans ma vie » a lancé au micro de Haitiz-News le Docteur Junot Félix du mouvement ACAO, après avoir été attaqué par un groupe de manifestants à Delmas.

Professeur de Planification Stratégique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’Etat, Dr Félix explique qu’il était en route vers ce lieu quand des hommes en colère l’ont pris pour cible dans une ruelle. « A un certain moment, j’ai cru qu’on allait bruler la voiture pendant que j’y étais », avoue-t-il, la voix tremblante. Mais heureusement, exclame-t-il, certains parmi la foule ont identifié le personnage public qu’il est et l’ont laissé partir.

Cependant, Pour Junot Félix, cet instant douloureux est à mettre, d’une part, sur le compte de l’irresponsabilité des gouvernants faisant la sourde oreille face aux revendications légitimes de la population et, d’autre part, sur l’inconscience des manœuvriers politiques, au seins des pouvoirs politiques, en quête d’un remaniement ministériel ou d’un changement de gouvernement pour mieux se situer par rapport au centre.

Dans cette ambiance, le leader du mouvement politique ACAO souhaite  simplement que le dérapage d’aujourd’hui ne soit pas les balbutiements d’un éclatement social.