user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

sene.jpg

Selon une publication du journal sénégalais Le Quotidien, ces gendarmes seront en Haïti pour aider le gouvernement à renforcer les institutions de l’Etat de droit, moderniser la Police Nationale et suivre la situation en matière des droits de l’Homme. Le tout, dans le cadre de la Mission des Nations Unies pour l’Appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) qui débutera en octobre prochain en remplacement de la MINUSTAH.

Le 08 septembre dernier, rapporte le journal, le Général de Brigade et commandant de la Gendarmerie Mobile, Jean Baptiste Tiné, avait rencontré ces 140 envoyés spéciaux. Il les ordonne de maintenir, par leur professionnalisme, intact la réputation du Sénégal pendant cette mission qui doit durer une année.

Cette composante armée sénégalaise de la MINUJUSTH va s’organiser en 7 unité de police de 980 personnes et 295 policiers en électrons libres.

Pour rappel, la présence sénégalaise dans la MINUSTAH qui s’en va avoisinerait les 200 policiers. What’s New ?