user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

WhatsApp Image 2017-09-13 at 16.25.00.jpeg

Un bruit de tentative d’arrestation du leader de « Pitit Dessalines », Moise Jean Charles, chef dynamique de l’opposition, a failli secouer la commune de Delmas ce mercredi. Cette information, relayée par le leader Lui-même sur diverses stations de radio, se révèle inexacte suite à une enquête de proximité de Haitiz-News.

Les témoignages recueillis par nos journalistes ne font état d’aucune altercation entre des policiers et un personnage public dans le quartier de Catalpa, à Delmas 75, aujourd'hui. Certains sédentaires de la zone se disent étonner de tout ce qu'ils ont entendu dans la presse et de la rapidité de naissance de tout un movement depuis un calme plat.

Effectivement, sur l’heure, l’ancien sénateur Moise Jean-Charles avait gagné gros en capital politique. Des propos de solidarités et d’actions venant de partout étaient convergés vers lui. Des dizaines de sympathisants et de personnalités politiques, dont des parlementaires, étaient venus à sa rencontre… Mais, cette motivation a été construite sur de fausses données, remarque Haitiz-News.

Pourtant, paradoxalement, à l’initiative de Moise Jean-Charles, une grande manifestation avait créé une vraie et sincère « mobilisation » hier à Port-au-Prince contre des décisions illégitimes des gouvernants.

Peur ou par malice?