user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

12246736_10153251220494677_620764540258785660_n.jpg

Le discours du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Stanley Gaston, lors de la cérémonie officielle de la rentrée judiciaire, lundi dernier, a l’effet d’une bombe dans la communauté des magistrats à Port-au-Prince, spécialement ceux de la Cour d’Appel.

En présence du Président de la République, du Premier ministre et d’autres responsables de l’Etat, maitre Gaston a estimé que la corruption gangrène tout le système étatique au plus haut niveau en faisant référence, entre autres, aux fond PétroCaribe. Parmi les corrompus, il y a beaucoup de magistrats opérant à tous les niveaux de la juridiction de Port-au-Prince, a signalé le bâtonnier.

Ce « plon gaye » ne plait pas aux magistrats. Dans une résolution prise en Assemblée Générale ce 4 octobre, rapporte le journal Le Nouvelliste, les juges de la Cour d’Appel de Port-au-Prince décident de ne plus recevoir de dossier des avocats du barreau de cette juridiction si le bâtonnier n’indexe pas directement les juges corrompus et présente des excuses publiques à la magistrature.