user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

dubic.png

Me Wolff Dubic, Coordonateur la commission technique de restructuration de l'OAVCT 

Le processus de restructuration de l’Office d’Assurance Véhicule Contre Tiers (OAVCT), démarré en juin dernier, révèle que, pour être efficace, l’office a besoin au maximum 500 employés, alors qu’il en héberge actuellement environ mille 700, sans compter les contractuels et les stagiaires. Dans la fourchette février 2015 et mai 2017 seulement, 671 nominations ont été enregistrées.

« Depuis la ghettoïsation de la Téléco, l’administration publique se développement de manière exponentielle en un fourre-tout », remarque maitre Henry Vilsaint, consultant chez Haitiz-News. Nos dirigeants, depuis quelques années, n’ont pas pu prouver leurs capacités à créer des conditions favorables à l’investissement privé dans le pays, ce qui pousse l’Etat vers l’obligation d’absorber sur lui-même un fort taux des demandeurs d’emploi comme solution cosmétique contre un éclatement social presqu’imminent, signale maitre Valsaint, spécialiste en administration publique.

Le processus de restructuration de l’OAVCT est une nécessité et doit rapprocher l’institution, à termes, de son véritable besoin en ressources humaines, quantité et qualité, a souligné pour Haitiz-News l’un des cadres les plus anciens de cette entreprise publique requérant l’anonymat.

Vers cette nécessité, la commission technique de restructuration de l'OAVCT a déjà mis en disponibilité environ 300 employés pour nomination non conforme aux procédures et suspendu les 536 stagiaires qui couteraient en moyenne 15 millions de gourdes à l’office.