user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

mili.jpg

Depuis un certain temps, une cacophonie dangereuse règne dans les débats publics concernant les anciens et/ou les nouveaux militaires. Qui est qui ? Qui n’est pas qui au regard de qui ?

Sur cette poudrière, une parade militaire est en préparation pour ce 18 novembre au champ-de-Mars, selon nos informations.  

Cette semaine, le Premier ministre, Jack Guy Lafontant, avait signalé, lors d’une conférence de presse, que ce 18 novembre sera une date importante dans le processus de remobilisation des forces armées d’Haïti. Il avait même fait remarquer qu’il était temps de rendre justice à nos ancêtres et que pour lui ce sera chose faite en redonnant vie, dans les jours à venir, aux forces militaires.

« Anba, anba », le Premier ministre avait laissé croire, sans donner trop de détail, que son administration avance sérieusement vers la concrétisation de ce dossier de sécurité nationale. Mais dans la mêlée il avait quand même avoué que plus de mille 500 jeunes seront recrutés pour former une nouvelle unité au sein des nouvelles forces armées. De quelle unité s’agit-il, dans une armée de combien d’unité et de combien d’éléments ? attendons voir !

rappelons aussi, qu'il y a environ 3 mois, la chambre des députés avait comme posé son droit de véto sur un processus de recrutement de jeunes soldats lancé par le ministère de la Défense. Depuis, plus d’un croyait que cette affaire était classée dans des tiroirs poussiéreux. Jamais, à croire Jack Guy Lafontant.