user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

def.jpg

D’après une note du ministère de la Défense publiée ce mardi, son titulaire, Hervé Denis, et son directeur général, Louis Daniel Marcelin, ont été la semaine dernière en Equateur pour participer aux cérémonies de graduation de la 5ème classe de soldats haïtiens formés là-bas depuis 2012.

Monsieur Denis a profité de ce voyage pour exposer la vision du gouvernement haïtien de la nouvelle force de défense par devant son homologue Miguel Cavajal et des représentants du haut état-major de l’armée équatorienne.

Après de bels échanges, dit la note, Monsieur Cavajal promet à la délégation haïtienne que son pays est prêt à former les instructeurs haïtiens pour le compte de la toute première classe haïtienne de soldats haïtiens qui, si tout va bien chez Madame la Marquise, débutera début octobre.  

Depuis la mise en marche de la machine Tèt Kale, en 2012, pour ressusciter les Forces Armées d’Haïti, l’Equateur, membre de l’Alliance Bolivarienne, est le seul pays à monter à bord.

Pourquoi ? Pour qui ? sans qui ? sans quoi ?