user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

kids image.jpeg

A l'initiative de l'organisme humanitaire Food For The Poor ,cent soixante dix(170) enfants enrôlés dans quatre foyers ou orphelinats de la zone métropolitaine du Cap-Haïtien ont participé le Jeudi 24 Août 2017 à des activités socioculturelles devant clôturer les vacances d'été 2017 ,à l'Institut Marie Auxiliatrice des soeurs Salésiennes de Don Bosco,dans la localité Babiole, deuxième section communale Haut-du-Cap. A l'initiative de l'organisme humanitaire Food For The Poor ,cent soixante dix(170) enfants enrôlés dans quatre foyers ou orphelinats  de la zone métropolitaine du Cap-Haïtien ont participé le Jeudi 24 Août 2017 à des activités socioculturelles devant clôturer les vacances d'été 2017 ,à l'Institut Marie Auxiliatrice des soeurs Salésiennes de Don Bosco,dans la localité Babiole, deuxième section communale Haut-du-Cap.

Chaque année Food For The poor organise des activités au profit des enfants à travers 17 pays du monde  via son programme AOH (Angels of Hope:Ange de l'espoir ),selon les explications de Mademoiselle Aïlo Klara Manigat ,manager de programme au sein de Food For The Poor.

Créer un moment de détente, de joie au profit  des  enfants pour marquer la fin des vacances d'été,tel est l'objectif de cette activité récréative  ,a-t-elle enchaînée.

Un spectacle très varié était offert aux enfants:représentation théâtrale, concours de chanson et de danses  ,déclamation de poésie, sont entre autres des activités socioculturelles qui ont marqué cette fin de vacance estivale.

Le programme  Angels of Hope, est une priorité pour l'organisme Catholique qui supporte les foyers en terme de nourritures, mobiliers ,vêtements et produits  d'hygiènes pour les enfants, et également en terme de matériels scolaires. Ainsi offre-t-il des accompagnents  moraux aux enfants qui sont dans les foyers ayant une reconnaissance légale ,selon mademoiselle Manigat.

Les orphelinats  reconnus par l'État haïtien avec lesquels,l'organisme développe des partenariats  sont au nombre de 26 dans le pays avec un total de mille cent quarante trois( 1443) enfants,informe M. Elie Chery ,coordonnateur de Food for the Poor dans département du Nord.
On souhaite développer des partenariats avec beaucoup plus de foyers, malheureusement la quantité  ayant  une reconnaissance légale  ne sont pas nombreux, déplore Monsieur Chery,qui encourage les foyers n'ayant pas l'autorisation de l'Institut de Bien-être Social et de Recherche(Ibers),à en  avoir  ,soulignant que la famille  est le meilleur endroit où les enfants peuvent évoluer.

Le food for the Poor est plus que nourriture pour les pauvres a déclaré M.Chery, annonçant que l'organisme catholique envisage de créer des fermes agricole pour mieux aider les enfants,afin de développer chez eux d'autres aptitudes.

Avant de partir,les enfants ayant participé aux activités de clôture des vacances d'été ,ont reçu des kits scolaires des dirigeants de l'organisme humanitaire, qui comptent maximiser leurs oeuvres  à travers des actions durables.

Ces enfants issus de ces quatre foyers ont manifesté leurs contentements pour avoir participé   à ces activités socioculturelles et reçu des matériels scolaires, souhaitant que l'organisme multiplie ses actions partout où il y'a des foyers en nécessiteux.