user_mobilelogo

LANGUAGE:

visithaitiad

protec civi.jpeg

En aucun cas, les mesures gouvernementales ne peuvent empêcher aux pressions de l’atmosphère de grever de peurs nos villes et nos montagnes : Se mèt kò ki pou veye kò...

Ce week-end, de Passe-Raine, dans l’Artibonite, à Milot, dans le Nord, les rivières ont été déchainées et ont provoqué « d’impressionnantes inondations », selon ce qu’a communiqué la Protection Civile.

Les pluies qui se sont abattues ce samedi sur les communes de Milot et de la Grande-Rivière du Nord ont forcé plusieurs familles à chercher refuge chez des proches. Dans le Centre, à Guayamouc, un début d’inondation a provoqué une forte panique chez la population. Pareil aux Gonaïves dans les environs de Pont Tamarin. De même, A Ouanaminthe, dans le Nord-est, 32 familles ont été évacuées d’urgence vers la mairie, suite au débordement de la rivière massacre.

D’après ses données, la Direction de la Protection Civile reste croire que la fin de la saison cyclonique sera très mouvementée : on doit s’attendre à de fortes pluies, aujourd’hui et demain.